À propos

En septembre 2014, lorsque l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest s’était étendue à cinq pays (Guinée, Sierra Leone, Liberia, Nigeria, Sénégal), des anthropologues travaillant dans la région ont créé le réseau SHS-Ebola (pour Réseau Ouest-Africain de Sciences Humaines et Sociales sur Ebola). Initié par l’équipe du Centre de Recherche et de Formation à la prise en charge clinique de Fann (CRCF) de Dakar, ce réseau s’est étendu dans 10 pays ouest-africains. Son objectif était de promouvoir les échanges et l’information pour développer l’analyse des effets sociaux de l’épidémie et des dispositifs de riposte au plan régional.

Le Réseau, soutenu par l’IRD et Expertise France, a contacté les chercheurs en sciences sociales engagés ou susceptibles de s’engager dans des travaux de recherche, d’expertise ou de conseil autour de l’épidémie d’Ebola, constitué une liste de membres, mis des informations à leur disposition, organisé des journées d’études au Sénégal, en Guinée et en Côte d’Ivoire, ainsi qu’un colloque international Ebodakar 2015 (voir les actes sur le site Ebodakar2015.sciencesconf.org).

En 2016, le Réseau s’est focalisé sur le soutien à la recherche en Guinée, en organisant un Atelier et des rencontres sous le cadre général du PACE (Programme d’Anthropologie Comparée de l’Epidémie d’Ebola) les projets de recherche POSTEBOGUI en Guinée, EBSEN au Sénégal, EboCI (Epidémie d’Ebola en Côte d’Ivoire), EboBEN (Epidémie d’Ebola au Bénin), et EboBF (Perceptions des épidémies émergentes au Burkina Faso).

A la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, le Réseau a changé de nom afin d’étendre son champ d’étude, pour s’appeler désormais « Réseau Ouest-Africain Anthropologie des Epidémies Emergentes » (RAEE). La coordination du RAEE a été déplacée de Dakar à Conakry en 2017.

En 2018, l’épidémie d’Ebola en RDC nous a confrontés aux limites du RAEE dont les capacités de mobilisation ont été très limitées. Aussi, nous avons considéré qu’il était indispensable d’élargir nos collaborations, notamment avec les chercheurs des réseaux anglophones Anthropology Ebola Response Platform et ceux d’institutions nord-américaines et européennes, pour pouvoir davantage contribuer à la promotion des sciences sociales dans la production de connaissances et la réponse aux épidémies.

Le projet SoNAR-GLOBAL a été monté par un consortium de 11 institutions majoritairement anglophones, pour mobiliser les sciences sociales, améliorer le contenu scientifique des réponses et développer les collaborations.

En 2019, le Projet SoNAR-GLOBAL a été lancé et le Centre Régional de Recherche et de Formation à la prise en charge de Fann a été choisi comme site « hub » pour l’Afrique francophone. Certaines activités du RAEE, notamment en matière d’information et réseautage (au travers d’un répertoire) vont être progressivement reprises par SoNAR-GLOBAL (sonar-global.eu). Ceci permettra aux membres du RAEE d’accéder à des informations mieux actualisées dans un réseau couvrant l’Asie, l’Europe et l’Afrique.

A partir de 2019, le site du RAEE reflète des activités scientifiques autour du programme PACE et dans ses suites (voir onglets par pays) et il maintient une capacité de mobilisation pour des évènements nationaux dans les pays ouest-africains francophones. Il est désormais complémentaire, à l’échelle sous-régionale, au site du Réseau SoNAR-GLOBAL, élaboré en anglais et d’échelle mondiale.

Réseau SHS Ebola

Le Projet SoNAR-GLOBAL (sonar-global.eu) lancé en 2019 développe des activités de répertoire des acteurs en sciences sociales engagés sur les menaces infectieuses (épidémies émergentes et résistance aux antimicrobiens) et de diffusion d’informations à l’échelle mondiale, qui reprennent, en leur donnant plus d’ampleur, les activités du RAEE en matière d’information et réseautage.

Le RAEE maintient des activités scientifiques autour du programme PACE et dans ses suites, ainsi qu’une capacité de mobilisation pour des évènements nationaux dans les pays ouest-africains francophones. Il est désormais complémentaire, à l’échelle sous-régionale, au site du Réseau SoNAR-GLOBAL, élaboré en anglais et d’échelle mondiale.

Anthropologie des Epidémies Emergentes Network