postebogui

POSTEBOGUI [Re] vivre après Ebola en Guinée

Dates : 2015 – 2017
Promoteur : INSERM

Investigateurs: Pr Moumié Barry, Pr Eric Delaporte. Partie Sciences sociales : Dr Bernard Taverne, Pr Alice Desclaux

Equipe de recherche : (Partie Sciences sociales) Souleymane Sow, Bernard Taverne, Alice Desclaux, Mathieu Fribault, Thierno Sylla, Modeste Deffo, en collaboration avec Moustapha Diop (LASAG : Laboratoire de Sociologie-Anthropologie de Guinée, Université de Sonfonia, Conakry).

Résumé du projet : Le projet POSTEBOGUI « [Re]vivre après Ebola en Guinée » est développé par l’Unité Mixte Internationale TransVIHMI (UMI 233 IRD / U 1175 INSERM) avec l’Université de Conakry, le Service des Maladies Infectieuses du CHU de Donka, le LASAG, et leurs partenaires. Ce programme vise à décrire et analyser les conséquences cliniques, immuno-virologiques, psychologiques et socio-anthropologiques de la maladie. 802 personnes guéries (soit les ¾ de ceux identifiés au niveau national) sont suivies sur 4 sites pendant 18 mois après la sortie du Centre de Traitement Ebola (CTE) par une équipe multidisciplinaire. L’équipe du CRCF accueille une partie de l’équipe sciences sociales (SHS) de Postebogui pour le traitement et l’analyse des données et apporte un appui méthodologique au LASAG.

Objectifs : L’objectif de la partie SHS est de décrire et analyser les dimensions psychosociales et culturelles de l’expérience individuelle et collective de la maladie. Les thèmes spécifiques abordés dans l’approche qualitative comprennent : 1/ Les perceptions et expériences des survivants et l’impact social de la maladie, 2/ Les perceptions de la transmission et la stigmatisation, 3/ Les particularités de l’expérience des professionnels de santé, 4/ L’impact social sur les enfants et les familles, 5/ L’expérience des sujets contacts et des acteurs du dispositif de riposte à l’épidémie.

Etat d’avancement : Les enquêtes en sciences sociales incluent un recueil de données sociocomportementales (approche quantitative) auprès de tous les participants ainsi que des entretiens approfondis auprès de certains d’entre eux (approche qualitative) et des recueils spécifiques (observations, entretiens) sur le contexte (auprès d’acteurs de santé et de personnes de l’entourage ou contacts). L’essentiel des données ont été recueillies et sont en cours de traitement.

Publications et communications : pour actualisation voir https://postebogui.wordpress.com/

Sow S., Desclaux A., Taverne B. et le Postebogui study group, 2016. “Ebola en Guinée : Formes de la stigmatisation des agents de santé survivants”. Bull. Soc. Pathol. Exot. (2016) 109: 309. doi:10.1007/s13149-016-0510-5. Résumé

Desclaux A, 2016. Volunteering against Ebola in Guinea, Navigations between biomedicine and religion, engagement and aspirations, silent achievements and desired recognition, Africa Studies Seminar, Amsterdam Institute of Social Science Research, 8 novembre 2016.

Msellati P., Toure A., Sow M.S., Cécé K., Taverne B., Desclaux A., Barry M., Etard JF., Delaporte E.  et le groupe d’études PostEboGui. (Re)vivre après Ebola : bilan à un an et perspectives d’une étude d’évaluation et accompagnement des patients déclarés guéris d’une infection par le virus Ebola en Guinée (cohorte Postebogui), Bull. Soc. Pathol. Exot. (2016), DOI 10.1007/s13149-016-0493-2

Sow S, Desclaux A, Taverne B, Groupe d’étude PostEboGui: Ebola in Guinea: Experience of stigma among health professional survivors. Bull. Soc. Pathol. Exot. (2016). doi:10.1007/s13149-016-0510-5

Desclaux A, Diop M, Doyon S, à paraître. Fear and containment. Contact follow up perceptions and social effects in Senegal and Guinea. In : Au S, Hofman M (eds), The politics of fear: MSF and the West African Ebola epidemic, Oxford University Press

Desclaux A, Deffo M, Ethics in surveillance: ‘humanisation’ of burials, as embodied by volunteers and anthropologists in Guinea. Communication orale, Workshop « Ebola in Anthropological Perspective », Njala University, Freetown, Sierra Leonne, 25-27th September 2016

Desclaux A et al. Ethical Issues in Quarantine. Insights From Ebola Contacts’ Perceptions in Senegal. 8th International Symposium on Filoviruses, Antwerp, Belgium, September, 2016 Poster Presentation, Board n#15

Fribault M, Taverne B, Alice Desclaux A., Sow MS et al. Perceptions of The Evd Response System Among People In Guinea: Contrasting Experiences Among Survivors. Filovurus 2016, 8th International Symposium on Filoviruses, Antwerp, Belgium, September, 2016 Poster Presentation, Board n#37

Anthropologie des Epidémies Emergentes Network