Etudier les rumeurs (suite)

Si la définition des rumeurs est à peu près partagée par les chercheurs – avec des variantes et interprétations – et relativement facile à appliquer pour sélectionner des propos sur internet et les medias sociaux, il est assez difficile de la faire partager sur le terrain à des enquêteurs ou des informateurs qui peuvent par exemple confondre rumeurs et représentations sociales. Ceci a des implications sur la manière d’enquêter et sur la qualité des données recueillies. Faut-il mettre en place un recueil large et systématique ou vaut-il mieux se limiter à explorer quelques rumeurs signifiantes de manière approfondie ? Echanger sur ce sujet pourra être utile.

Anthropologie des Epidémies Emergentes Network