Côte d’Ivoire

  • Projet en cours

EBOCI : L’épidémie d’Ebola et la Côte d’Ivoire : construction sociale des rumeurs, discours et pratiques relatives à la maladie à virus Ebola et aux mesures préventives.

Coordinateur du projet : F. Akindes  (CUB – UAO) ; M. Egrot (UMR224-IRD)
Equipe :
Dimi Doudou (CRD-UAO), Florence Fournet (UMR 224 IRD), Walter Kra ( CUB-UAO), Seydina Ousmane Zina (UFR SJA-CUB-UAO).   Associés : E. Leroy (UMR224 IRD), P. Msellati, (UMI 233 IRD), PAC-CI-ANRS (en discussion).

 La Côte d’Ivoire fait frontière avec deux pays touchés par l’épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest, le Libéria et la Guinée.
Ces derniers mois plusieurs alertes ont été signalées sur le territoire ivoirien, mais aucun cas avéré n’a été confirmé jusqu’à ce jour. Dès juin 2014, l’Etat a développé une stratégie de communication et d’information, en particulier à travers les médias ; il a également instauré des mesures préventives et des formations des professionnels de santé. Fin août 2014, un Comité National de Veille a été créé. En septembre 2014, un plan de préparation et de réponse contre la fièvre Ebola est adopté. Les initiatives de sensibilisation se multiplient et se diversifient. Néanmoins, les populations et les professionnels de santé demeurent inquiets ; les informations qui circulent à propos de la maladie à virus Ebola (MVE) restent hétérogènes. La crainte de cette épidémie virale participe à la construction sociale d’une épidémie rumorale. Cette épidémie de la peur potentiellement générée par les rumeurs, si elle n’est pas prévenue et contrôlée, risque de complexifier et d’entraver la maîtrise de l’épidémie si toutefois un ou plusieurs cas avéré se présentait. suite

 

Anthropologie des Epidémies Emergentes Network